huitres aux aromes

Gingembre, framboise, muscat… les huîtres parfumées arrivent dans nos assiettes

Pour changer un peu aux fêtes de fin d’année, un entrepreneur de Charente-Maritime va commercialiser des huîtres aux arômes !

Cela pourrait être une manière de varier des traditionnelles huîtres des repas de Noël ou du Nouvel An. Plus besoin de penser au vinaigre de framboise ou d’échalote ou du citron ou du poivre, ces huîtres seront directement aromatisées. C’est l’idée de Joffrey Dubault, un jeune entrepreneur de Marennes en Charente-Maritime, à la tête de So’ooh. “J”ai commencé à travailler dans les huîtres très jeune. Mais dès mes 17 ans, j’ai voulu faire quelque chose de différent”, explique-t-il à la radio.

Au programme donc pour ces huîtres, dont la commercialisation devrait commencer cette semaine : gingembre, framboise, échalote ou muscat. Une gamme de saveur qui a été longuement réfléchie, la framboise notamment est là “pour faire aimer les huîtres aux enfants” et le gingembre parce qu’il est “très apprécié sur le marché asiatique”. En avril, Joffrey Dubault a participé au Bruxelles Seafood festival au cours duquel son projet est sacré “coup de cœur” du salon et lui permet de viser une clientèle internationale pour ses huîtres parfumées.

17 étapes

Pour réussir à obtenir ces huîtres aromatisées, le processus compte 17 étapes. En partie secret, le projet est breveté. Une fois ramassées, les huîtres sont placées dans des bacs d’eau où se diffusent les différents arômes. Même fermées, les huîtres s’imprègnent donc des parfums. So’ooh envisage de produire 1,8 tonne de ces coquillages aromatisés chaque jour. Ne reste plus à Joffrey Dubault qu’à attendre les dernières vérifications sanitaires.

%d blogueurs aiment cette page :