Huîtres de Normandie

Origine Huître de Normandie. En 1967, l’huître portugaise, victime d’une maladie virale, est remplacée par une variété originaire du Japon (Crassostrea gigas). Dès le début des années 1970, l’huître creuse japonaise s’implante avec succès sur l’ensemble des bassins français. La filière ostréicole normande continue à se développer et à s’organiser : dans les années 70 la plus grande écloserie-nurserie d’huîtres en Europe voit le jour à Gatteville, et ici et là, des ostréiculteurs se regroupent pour gérer, de façon collective, des sites alimentés en eau de mer… Autant de démarches qui contribuent au dynamisme de la profession. L’activité se concentre principalement sur les côtes est et ouest du Cotentin et la Baie des Veys, où les huîtres bénéficient de la richesse en plancton des eaux littorales brassées par les plus grandes marées d’Europe : jusqu’à 14 mètres d’amplitude et 6 kilomètres d’estran. Les zones ostréicoles de la côte ouest s‘étendent progressivement vers le nord jusqu’à St-Germain-sur-Ay et au sud jusqu’à Chausey.

Afficher 1 résultat